‘Passeport’ au Festival migrant’scène, Amiens

samedi 12 novembre, 16:00
Centre Culturel le SAFRAN, Amiens

Festival migrant’scène

PASSEPORT
lecture-débat
autour d’un poème de l’auteur maltais
Antoine Cassar

adaptation française depuis le maltais de
Elizabeth Grech

avec la collaboration du
Collectif amiénois des sans-papiers

Valable pour tous les peuples, et pour tous les paysages. Pour tout citoyen ou paysan en chair et en os, quel que soit son lieu de naissance. Ta valeur n’est pas proportionelle à la population de ton pays. Entrée sans droits de douane, sans visa ni tampon, le portail est sorti de ses gonds.
Présenté avec succès à Malte le 30 décembre 2009, et pendant les années 2010 et 2011 dans de nombreuses villes d’Europe et d’Asie, Passeport, petit poème sur l’humanité, chant d’érotisme et d’amitié, a eu un large écho. Il s’agit aussi d’une cantilène sur les droits de l’homme bafoués par la politique d’immigration discriminatoire de nombreux gouvernements, et sur la souffrance de milliers d’hommes et de femmes en chair et en os, forcés de subir, de plus en plus, les absurdités et les atrocités causées par la notion statique de l’état-nation.

Ce Passeport est un anti-passeport, valable pour tous les peuples et pour tous les paysages. Une déclaration de citoyenneté universelle, la vision d’un monde où la crainte des frontières et des limites est surmontée: un monde sans frontières, sans douanes, sans police financière qui te privent de l’aube, sans besoin ni de formulaires ni de documents et ni de données biométriques, sans la peine de devoir parcourir les déserts pieds nus, ou naviguer en mer sur des radeaux, avec l’argent froissé, caché dans l’orifice le plus douloureux, les routes inconnues d’un espoir déjà rendu improbable par le chantage et l’exploitation. Les vers du poème, l’anaphore, l’itération, renforcent une voix capable d’éveiller les consciences.

Solidarité avec les réfugiés et demandeurs d’asile

Le Passeport sera en vente, après la lecture-débat, en contrepartie d’un don minimum de € 3. Tous les profits seront versés au Collectif amiénois des sans-papiers.

Passeport, sur France 3 tv

[…]

Il est à toi

ce passeport

pour tous les peuples,

avec un drapeau arc-en-ciel, et pour emblème une oie migratrice qui tourne autour du globe,

avec toutes les langues que tu veux, officielles ou pas,

en bleu océan, rouge sang séché, ou noir charbon prêt à brûler, à toi de choisir,

emporte-le où tu veux, la voie est libre et grande ouverte, la porte sortie de ses gonds,

tu peux entrer et sortir sans crainte, personne ne t’arrête,

personne ne te double dans la queue, ni te renvoie en arrière, il n’y a pas d’attente,

personne ne te dit Ihre Papiere bitte, déclenchant une tachycardie avec la blancheur de son index,

personne ne plisse ni n’écarquille les yeux en fonction du produit national brut par tête de la nation que tu laisses derrière toi,

[…]

Né à Londres en 1978 de parents maltais, ANTOINE CASSAR a grandi entre l’Angleterre, Malte et l’Espagne. Il travaille et fait ses études entre l’Italie et la France. En 2004, après treize ans passés loin de Malte, il retourne dans le village de sa famille pour apprendre une langue qu’il avait presque oubliée. Écrivain de poésies tant en maltais que multilingues, il participe en 2008 à la Biennale des jeunes créateurs de l’Europe et la Méditerranée (BJCEM) des Pouilles (Italie), et retourne à Bari après quelques mois, invité à lire ses poésies avec Nabil Salameh du groupe italo-palestinien Radiodervish. Son livre Mużajk, an exploration in multilingual verse (Skarta, 2008) est présenté à la Foire du livre de Leipzig et aux Festivals de poésie de Copenhague et de Berlin. En septembre 2009, Antoine Cassar gagne le United Planet Writing Prize avec la poésie Merħba, a poem of hospitality. L’oeuvre la plus importante de Cassar, Passeport (2009), imprimé sous la forme d’un anti-passeport pour tous les peuples et tous les paysages, a été publié et présenté dans de nombreuses villes d’Europe et d’Asie (entre lesquelles Paris, Lodève, Madrid, Frankfurt, Seoul, Hong Kong, New Delhi, Kolkata et Bangalore). Tous les profits sont versés à des associations locales qui donnent assistance légale et linguistique aux réfugiés et aux demandeurs d’asile. Bejn/Between, un recueil de poèmes maltais accompagnés de leur traduction en anglais (de l’auteur et Alex Vella Gera), va paraître aux Éditions Skarta en décembre 2011. http://antoinecassar.info

Advertisements

About antoinecassar

Poet, translator, editor, activist http://antoinecassar.info http://passaportproject.org http://mondepasrond.org
This entry was posted in Uncategorized and tagged , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to ‘Passeport’ au Festival migrant’scène, Amiens

  1. of course like your web-site but you need to take a look at the spelling
    on quite a few of your posts. A number of them are rife with spelling problems and
    I to find it very bothersome to tell the reality then again I
    will definitely come again again.

  2. This spam comment is so hilarious, it would be a shame to trash it. Chapeau to your fantastic punctuation!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s